Information sur l'oeuvre

Huile sur panneau

Dimensions : 35 cm x 45 cm

Signée en bas à droite R.Prinz

Vue de village avec charrette et poules

Renée Prinz (Anvers 1883 – Namur 1973)

Peintre post-impressionniste et aquarelliste de paysages ardennais, natures mortes, fleurs et portraits. Pratique brièvement la sculpture.
Née à Anvers de parents Liégeois, dont un père officier supérieur, Renée Prinz fut, au fil des tribulations familiales, élève des Académies de Mons d’abord, Anvers ensuite puis enfin Namur à partir de 1905. Elle y sera élève de Nicolas Vanden Eden puis Désiré Merny, par lesquels elle contracte peut-être le virus du paysagisme car elle est d’abord paysagiste, même si on lui doit aussi des portraits et des natures mortes (la Ville en possède). On lui inculqua ainsi une certaine tradition, car Merny était plutôt circonspect vis-à-vis de l’Art moderne.

Elle fera toute sa carrière à Namur mais ses débuts coïncident avec des escapades dans les vallées de l’Ourthe et de la Semois, ainsi que dans la Campine anversoise. Plus tard, l’exode de mai 1940 la pousse sur les routes de France où elle se pose en Haute Garonne. De tous ces voyages, de toutes ces excursions, elle rapportera essentiellement des paysages, tout comme après un séjour au littoral belge en 1945.
En 1947, elle est membre de l’Atelier des Artistes mosans avec Yvonne Gérard, Yvonne Perin, Albert Dandoy, Albert Houart, Georges Lambillotte et Louis-Marie Londot, que d’autres rejoindront par la suite. Encouragés par les autorités, ils avaient un local-atelier à l’étage de la Bourse de Commerce (l’actuel Centre de congrès, place d’Armes) et un subside annuel de fonctionnement leur était alloué. Ce cercle fut marqué par les personnalités d’Y. Perin et Y. Gérard. Ces deux caractères semblent ne pas s’être accordés puisqu’après quelques mois Y. Perin fit sécession avec une partie du groupe. Renée Prinz ne dut pas l’accompagner puisqu’elle se rendra au littoral avec Y. Gérard en 1953. Ensuite elle visitera l’Italie (1964) et la Provence. Elle effectua toujours ces voyages avec son attirail, ramenant essentiellement des paysages.
Pratiquant la peinture à l’huile et l’aquarelle, a un métier viril et nerveux, aux touches larges et à la facture stylisée, Renée Prinz exposa un peu partout en Belgique, à titre personnel ou en groupe. En 1969, une exposition rétrospective lui fut consacrée à la Maison de la Culture de Namur, relayée deux ans plus tard à l’Hôtel de Ville de Marcinelle. « On sent que cette artiste douée, en possession d’un métier très sûr, aurait pu dans un contexte plus stimulant que celui qu’elle a connu à Namur dans l’entre-deux guerres, développer un autre type de recherche davantage inspiré des expressions modernes. » (« Arts plastiques…. » p.16)

Sources : « Arts plastiques dans la province de Namur. 1945 – 1990 » Bruxelles, Crédit communal, 1991 – Arto.

velo-prix2200 € *

* hors frais de port

 

Pour acquérir cette œuvre,
contactez nous au :
06 08 15 23 92 et 06 08 15 23 91
ou mail contact@galerielesechappeesdelart.fr