Description du projet

Huile sur toile

Dimensions : 54 cm x 73 cm

Signée en bas à droite: A.Daens

Datée 1903

Village la nuit sous la neige – Daens Antoine

DAENS Antoine (Bruxelles 1871 – Ixelles 1946)

Peintre postimpressionniste et pastelliste de paysages, scènes de genre et figures.
Élève à l’Académie de Bruxelles. Professeur à l’Académie de Watermael-Boitsfort.

Ses œuvres méditerranéennes sont très recherchées. Il voyageait pendant de longues périodes en Italie, en France et en Afrique du Nord. Il a résidé pendant plusieurs périodes à Nice, chez son frère.

Œuvres au musée d’Ixelles.

Sources : Arto, Histoire de la peinture en Belgique par Joost De Geest

La peinture de la rue Godecharle était tout sauf ennuyeuse – Extrait https://www.lesoir.be/art/poussieres-d-artistes-iii-portraits-de-filles-potelees-_t-19941003-Z08LEG.html

Poussières d’artistes (III)

« Autour de 1860, la rue du Financier ne s’appelle pas encore Godecharle. Tracée sommairement à travers champs, sur le talus de la gare du Luxembourg, elle compte une seule maison, celle du jardinier Leroy. Deux ans plus tard, M. Leroy fait la connaissance de ses premiers voisins: les peintres Bouillot et Dillens, qui ébauchent la vocation artistique du quartier. Leurs ateliers vont se craqueler sous l’assaut des pelles mécaniques.

De 1924 à 1932, le peintre Jacques-Pierre Dierckx a repris le 22 rue Godecharle. Dierckx touchait à toutes les formes de l’art et avait pour habitude de chercher l’inspiration dans les asiles de nuit. Poète de l’intimité des humbles, il détenait le secret de l’harmonie des ombres. Ses tons et ses couleurs proches des écoles flamande ou hollandaise évitaient le traditionalisme stérile pour titiller les modernes.

Dierckx a exposé à Dresde, Vienne, Paris, Barcelone, Brême… Il a remporté la médaille d’or de l’Exposition de Bruxelles, en 1910, avec son «Asile pour femmes».

Jacques-Pierre Dierckx est rejoint en 1930 par Antoine Daens. Agé de 59 ans, Daens avait voyagé en Italie et en Égypte. Il en avait ramené la lumière bleue de l’Orient, qui nimbait ses nus, toujours parfaits dans la vérité des formes. Ses beautés brutes s’affichaient sans mièvrerie, avec un réalisme poussé jusque dans les imperfections des corps. Amateur de fresques, il réalisera la décoration du Kursaal d’Ostende »

 

Une autre œuvre vous est proposée par la Galerie

 

velo-prix2 700 € *

* hors frais de port

Pour acquérir cette œuvre,
contactez nous au :
06 08 15 23 92
ou mail contact@galerielesechappeesdelart.fr