Information sur l'oeuvre

Huile sur isorel

Dimensions : 40,5 cm x 60,5 cm

Signée au centre droit : Jacques Birr

Langouste en mouvement

Jacques Birr (Paris 1920 )

Il est un peintre animalier contemporain, un grand artiste « avant tout portraitiste d’animaux ». Il est tout à la fois peintre, auteur de lithographie, mais aussi sculpteur et dessinateur. La Monnaie de Paris lui a consacré une très belle exposition en 1997 intitulée « L’oeil et la vie ».

Ancien ingénieur chimiste, licencié es sciences, diplômé de l’école nationale supérieure de chimie de Paris, chevalier de la légion d’honneur, chevalier de l’ordre national du mérite, chevalier des Arts et Lettres, Jacques Birr découvre la peinture très jeune, avec son père architecte.

Gravement malade pendant la deuxième guerre mondiale il réalise ses premiers dessins. Marié avec Jeannine Becker, travaille chez Peychinet puis pour l’industrie des tissus imprimés.

En 1958 il se lance définitivement dans la peinture et s’intéresse tout de suite au thème de la nature. Il dessine d’abord au jardin des plantes puis au jardin zoologique de Bâle en Suisse.

Première exposition en 1961, à la galerie Saint Placide, à Paris, puis il expose une deuxième fois en 1963.
En 1963 il rencontre Henry de Montherlant en vue d’une illustration « d’Espana Sacrada ».

Pour ce faire il part en Camargue dessiner des taureaux. Les 24 lithographies en couleur sortiront en 1967. Cette même année il va peindre au zoo d’Anvers.

En 1964 il commence à peindre à l’huile directement devant son modèle. Il part en Bretagne peindre des crustacés à l’Aquarium de Saint Malo. En 1965 c’est sa première médaille « les fruits de mer ». Il en fera environ une quarantaine d’ici 1972.

En 1967 il rencontre Maurice Genevoix pour illustrer « La forêt perdue » qui sortira en 1972.

En 1975 il dessine 53 planches pour le nouveau bestiaire de Jean Dorst, « L’univers de la vie », le premier bestiaire moderne édité par l’Imprimerie Nationale depuis Buffon.

Le timbre « Percheron par Jacques Birr » sortira en 1978. Cette même année le peintre illustre aussi « les Bestiaires » de Henri de Montherlant, paru aux éditions Gallimard.

Peintre animalier par excellence, Jacques Birr a terminé en 1997 l’écriture de son ouvrage « Seule la beauté demeure ».

Sources : http://carnavalanimots.blogspot.fr

 

velo-prix2 400 € *

* hors frais de port

 

Pour acquérir cette œuvre,
contactez nous au :
06 08 15 23 92 et 06 08 15 23 91
ou mail contact@galerielesechappeesdelart.fr